Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

0.00 € HT Livraison
0,00 € HT Total

0,00 € TTC

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits HT
Frais de port HT 0.00 €
Total HT
Continuer mes achats Commander
Paiement sécurisé
Mode de livraison
Fabrication

Management visuel - SQCDM - SQCDP

LE MANAGEMENT VISUEL

Introduction sur le Management Visuel

Le Management Visuel, comme l'un des termes qui y est associé l'évoque, est centré sur la perception visuelle.

Cette terminologie regroupe plusieurs outils de Lean Management ayant tous pour objectif principal et pour vocation d'informer et d'alerter les managers, principalement, mais aussi les collaborateurs et les clients, en faisant appel à la perception visuelle.

En effet, son rôle majeur et prépondérant réside dans une mise en forme de l'information et de son contexte de manière subtile afin de permettre que le travail et les prises de décision deviennent fluides et évidents.

Il a, en effet, été démontré qu'un message délivré par une image ou un signe est perçu, compris, retenu et surtout assimilé beaucoup plus facilement qu'un message vocal.

Management rendu visuel par de la signalétique

Cette information visuelle intègre deux notions essentielles pour atteindre sa finalité qui réside dans la transmission d'informations de manière claire, précise et sans aucune ambiguïté.

1La première notion consiste à rassurer la cible, c'est à dire la personne qui reçoit l'information, notamment au niveau de la localisation et de la mise en valeur de cette information.

2 La seconde notion repose sur la lisibilité de cette information. Cette lisibilité sera traduite, entre autres, par une uniformisation des vecteurs d'information, au niveau de la couleur et de la mise en forme. Vous avez certainement été confrontés à des situations au cours desquelles un manque de communication ou une communication défaillante ont été à l'origine de difficultés, voire de perte de temps ou d'erreurs: c'est aussi du gaspillage, du Muda!

Des recherches approfondies ont été menées par des scientifiques, tels Joseph LUFT et Harrigton Ingham qui ont créé la fenêtre de Joharry.

Management visuel - Fenêtre de Johari

Celle-ci repose sur une étude de la communication à différents niveaux et avec des interlocuteurs différents.

Un chercheur japonais, du nom de Ryuji FUKURA, a repris ce concept de la fenêtre de Joharry en l'adaptant aux problématiques de communication au sein de l'entreprise.

Ryuji FUKURA a ancré ses recherches sur l'identification des défauts de communication et l'émergence des problèmes qui en découlent. Il a démontré de manière évidente que ces problèmes et d'interprétation. Il apporte ainsi des solutions adaptées et efficaces qui mettent en corrélation les différents acteurs de l'entreprise.

C'est à partir de ce constat et de ces découvertes quant à l'efficacité du management visuel que le Lean Management a oeuvré de manière construite et orientée.

Définition du Management Visuel

Ainsi, le Lean management est basé sur l'utilisation de supports et d'indications visuels pour garantir le déroulement optimum des activités : c'est le management visuel.
En effet, le Management Visuel correspond à un environnement de travail se reposant sur des méthodes et des moyens visuels pour décider des actions à venir. Voici quelques exemples :
Indicateurs de performances avec Pareto et plans d'action sur tableaux blancs ou totems multifaces
Marquage au sol de couleur
Panneaux suspendus pour différencier les îlots de production dans vos usines
- Des séquenceurs Kanban et tableaux FIFO
- La VSM
- Le Mind Mapping

Pourquoi le management visuel est-il autant utile dans nos entreprises ?

Comme vous le savez, 55% du message capté par notre cerveau est non verbal (38% par la voie et 7% par les mots). D'autre par, 65% des êtres Humains nont une mémoire visuelle.

Management visuel - 65¨% de la population à une mémoire visuelle - Lean Management - www.ma-boutique-en-lean.fr

D'où l'importance d'un management visuel simple et efficace.

Le management visuel répond à la question :

" Comment gérer mon activité avec des éléments visibles et compréhensibles de tous ? "

Ce dispositif permet à chacun de connaitre son état d'avancement (Avance / retard) afin de réaliser son travail et de respecter les standards de l'entreprise. Il est donc au plus prêt des opérationnels, facilitant, ainsi, une réactivité rapide en cas d'aléas et une analyse au plus prêt du terrain pour résoudre les problèmes (QRQC, 8D,...) . Par conséquence, cela signifie que les outils informatiques n'ont que peu de place dans ce type de système.

Le management visuel favorise également l'échange avec les individus autour de résultats simples, mesurables et durables.

Dans les entreprises Lean, les outils de management visuel sont nombreux :
    - Les indicateurs de performance affichés sur des tableaux (Tableaux blancs ou totems) mettent en évidence les écarts par rapport aux objectifs. Ces indicateurs sont généralement orientés autour de 5 axes : SQCDM plutôt utilisé dans le secteur automobile (SécuritéQualitéCoût - Délai - Motivation) ou le SQCDP plutôt utilisé dans le secteur aéronautique (Sécurité - Qualité - Coût Délai - Personnel) suivant les entreprises.
    - La démarche 5S avec le marquage au sol, identification des zones de travail, ...
    - Les Kanbans qui permettent de déterminer les quantités à produire pour limiter les stocks grâce à un gestion d'étiquettes ou de bacs.
    - L'Andon qui facilite la détection de dysfonctionnement, au responsable du secteur, par un signal visuel et/ou sonore.

Vous remarquerez que ces outils de management visuel ont tous pour similitudes, lors de la réflexion et de la création à l'origine de leur utilisation, le respect des six règles incontournables permettant l'efficacité recherchée.

Management visuel - les 6 incontournable

Les 6 règles incontournables pour un Management Visuel efficace

1La première règle réside dans le fait d'aller à l'essentiel pour le public visé et de ne surtout pas se perdre dans les détails.

2La seconde règle consiste à être clair et logique, c'est à dire qu'une structuration de l'information réfléchie et adéquate est essentielle.

3La troisième règle repose sur la polyvalence : le management visuel se doit d'être positionné à différents endroits dans l'entreprise.

4À ce sujet, la quatrième règle permet d'identifier les bons endroits ou lieux de passage (par exemple du personnel ou des clients)

5La cinquième règle vise l'utilité qui sera alors mieux perçue, par exemple lors d'une réunion d'équipe, en ayant mis en place des supports d'animation ou un affichage pertinent.

6La sixième et dernière règle, commune à la bonne réceptivité de tout être humain, réside dans la nécessité de rendre vivante ce Management Visuel. Pour ce faire, une mise à jour régulière doit être effectuée. Vous l'aurez compris, introduire au sein de votre entreprise ou de votre organisation du Management Visuel est un gage d'efficacité et de rentabilité certain.

Vous trouverez sur ce site tout le matériel nécessaire pour réussir dans votre démarche de management visuel

Quelques exemples

     SQCDM ou SQCDP

Exemple Management visuel SQCDM - SQCDP - Lean Management - ma-boutique-en-lean.fr

Exemple de management visuel SQCDM - SQCDP - Lean Management - www.ma-boutique-en-lean.fr

      Rangement intuitif de classeurs ou boites d'archives avec Smileys

 Astuce management visuel


    Matériel divers

Management visuel